Le mot de David Lefèvre

Jean Reizine...
Tout un monde de souvenirs ressurgit dans mon esprit lorsque je pense à lui...
Personnage si haut en couleurs ! Si jeune dans son coeur ! Si surprenant !
Parfois même, si déconcertant !
Une chose est certaine: Jean Reizine est un homme que je ne pourrai jamais oublier...
Je l'ai rencontré la première fois Salle Pleyel à Paris. Je venais écouter le récital d'un célèbre pianiste. J'étais jeune et à la fin de mes études au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris.
C'est alors, qu'un monsieur d'un certain âge s'adressa à moi pour engager la discussion avant l'arrivée de l'artiste sur scène.
Son visage franc, son regard vif où transparaissait une lueur vive et juvénile me captiva tout de suite.
Nous étions tous les deux loquaces, et malgré plusieurs générations nous séparant, notre discussion fut rapidement passionnante et riche.

Une amitié était née. Une grande amitié devrais-je plutôt dire... (Mais à ce moment là précis, je ne le savais pas encore ! Tout comme je ne savais pas encore jusqu'où elle nous mènerait !)

Combien d'amitiés musicales sont ainsi nées grâce à lui ! Beaucoup...
Il avait ce don Jean ! Ce don de réunir et d'organiser ! Il semblait infatigable dans cette tâche. La musique, sa passion, lui donnait, j'en suis persuadé, des ailes !

Et puis, il aimait tant Val d'Isère, qu'il a tout fait pour offrir à sa ville cette belle et grande musique qui le faisait vibrer.
J'ai aussi rapidement compris qu'il voulait prouver à tous que sport et musique étaient parfaitement compatibles. Selon lui, après les bienfaits du sport, il était important de nourrir l'esprit de beauté et d'harmonie. "Un esprit sain dans un corps sain".
C'est ainsi qu'un jour il me fit part de son grand projet: organiser à Val d'Isère un Festival de musique classique... Grâce à lui, donc, est né ce beau Festival.

Lors des premières années d'existence, beaucoup de jeunes musiciens ont pu se produire, s'exprimer et, ne l'oublions pas, se faire du bien au grand air de la montagne !
Au fil des années, le Festival a pris de l'ampleur. MusicaVAL a été de longues années le prolongement direct de cette étincelle qu'avait créée Jean.
Je n'ai qu'un seul désir: honorer cette grande figure de Val d'Isère et ce grand ami qu'il était pour moi. Je veux tout faire pour qu'il ne soit jamais oublié des avalins et des amoureux de la musique classique.
Deux petits mots pour terminer: merci Jean !

 


Office du Tourisme de Val d'Isère - 73150 Val d'Isère - Tél. 33 4 79 06 06 60